Mixtape.
Aliquam lorem ante, dapibus in, viverra quis, feugiat a, tellus. Phasellus viverra nulla ut metus varius laoreet quisque rutrum.

Instagram

Presse

« Le Concert de la Loge est à l’évidence l’une des plus belles révélations de la période récente. »

« Les jeux s’avèrent idéalement appariés par leur générosité et leur justesse d’intonation ; un dialogue plein d’allant et de bonne humeur se noue. »

« Julien Chauvin, cet artiste entreprenant, passionné d’histoire. »

« Inutile de dire qu’il faut maintenant compter avec Le Concert de la Loge Olympique, formation au son homogène, aux attaques franches, aux phrasés éloquents. »

« L’épatant Concert de la Loge dirigé par Julien Chauvin. »

« La lecture de Julien Chauvin est électrisante, avec des contrastes appuyés. »

« La Poule a trouvé son maître à chanter. »

« Le Concert de la Loge : la médaille du courage (...) L’ensemble s’est imposé en deux ans comme la référence des chanteurs ». Ensemble sélectionné dans Les dix révélations de la décennie"

« Avec Le Concert de la Loge, la musique se moque des étiquettes et encense le plaisir. »

« L’un des grands coups de coeur de cette rentrée discographique ! »

« C’est magnifique, un maître-disque. »

« (…) Voici la symphonie L’Ours, ressuscitée avec éloquence et vigueur par un autre Concert de la Loge, fondé en 2015 par Julien Chauvin »

« L’ours » est ici mené tambour battant, avec des attaques éclatantes et une fureur expressive qui ravit. »

« Aussi attractif (programme recherché mais divertissant, interprétation experte mais vivifiante) que les précédents, le troisième volume de l’intégrale des six symphonies dites « parisiennes », (…) démontre que L’Ours n’est pas moins élégant que La Reine ni moins remuant que La Poule. »

« On sent une profonde communion stylistique qui l'entoure de l'écrin des sonori­tés précieuses et souvent dia­phanes du Concert de la Loge. »

«(...) Les couleurs pastel de l'ensemble dirigé par Julien Chauvin se marient à merveille avec la voix de la soliste, à chaque instant sertie de délicates attentions instrumentales.»

«(...)Sandrine Piau instaure grâce à un ton très épuré dans les aigus une atmosphère surnaturelle et sinistre, qui n’aurait pas été aussi prégnante sans Julien Chauvin et son orchestre, dont les cordes sonnent comme des battements de cœur erratiques, tandis que les phrasés des vents semblent planer dans l’air telles des voix spectrales d’un autre monde. Ils sont exceptionnels tout du long, et font ressortir des finesses et des subtilités d’une musique souvent simple mais toujours efficacement écrite.»

« The playing throughout is full of energy. The Il Carbonelli Concerto, RV366, is particularly exciting. Chauvin's tempo is enthusiastically fuelled by those aroud him. »

'Altogether, this is glorious music-making. Hearty thanks to Chauvin and his musicians. French violinist Julien Chauvin and the period instrument ensemble Concert de la Loge, which he founded, explore the myriad subtleties and gestures of the music with infectious vitality. They enliven Vivaldi’s thrilling tonal landscape at every turn with intuitive and spontaneous responses to the music’s often mercurial character.'

« Ce nouveau venu [Julien Chauvin] dans le monde du Vénitien a l’étoffe des meilleurs. Son violon fin et racé avale les difficultés techniques innombrables avec précision, et surtout un naturel jamais forcé : solaire et expressif en fait. »